points de base crochet comme le solfège de la laine
Débutant,  Techniques

Points de base au crochet : découvre le solfège de la laine !

Apprendre le crochet, c’est comme apprendre la musique : tu dois connaître les bases les plus simples pour composer ensuite des œuvres de plus en plus complexes. Il faut bien commencer quelque part ! Perso, j’ai mis plusieurs mois à apprivoiser ces points basiques. Mais toi, tu as l’opportunité d’apprendre bien plus vite, parce que je te sers ces bases sur un plateau d’argent… Enfin dans cet article qui te sera aussi utile que mes années d’apprentissage en autodidacte ! Voici donc les points de base au crochet qui te permettront de fabriquer tout ce qu’il est possible de créer en crochetant.

 

Pourquoi envisager les points de base au crochet comme les gammes en musique ?

 

Pour l’anecdote, quand j’étais petite, mes parents voulaient bien m’offrir des cours de guitare. Quand j’ai vu qu’il faudrait se taper tout le solfège avant de pouvoir jouer mes morceaux préférés de Placebo, j’ai fui. J’ai gratouillé toute seule des accords d’Oasis et j’ai appris à accorder une gratte à l’oreille sous les yeux surpris de mon premier copain, guitariste. Et puis des années plus tard, j’ai découvert le crochet. Mais là, personne pour me dire où commencer ! Alors j’ai de nouveau décidé d’improviser, j’ai bricolé comme je pouvais.

 

Je trouve que le parallèle entre la musique et le crochet est parfait :

 

  • Ce sont des arts que tout le monde peut apprendre ;
  • Il y a des bases à connaître pour être fier de ses progrès plus rapidement ;
  • Les points de base au crochet sont visuellement comme des notes, comme une échelle avec des paliers, nuancée par des demi-tons.
  • On peut rapidement profiter de ses résultats, même en étant débutant.

 

Maintenant que tu comprends l’intérêt de commencer par apprivoiser les points basiques au crochet, lançons-nous. Musique, maestro !

 

Le point de support pour les ouvrages droits au crochet : la chaînette

 

La chaînette est le point le plus facile à assimiler. Il fait partie de la famille des points de support : pour commencer un ouvrage au crochet, tu devras utiliser la chaînette ou un autre point de support comme le cercle magique.

 

La seule difficulté dans la chaînette, c’est de bien compter les mailles. Comme tu peux le voir sur la photo suivante, la boucle qui entoure ton crochet ne compte pas pour une chaîne de la chaînette.

 

explication chaînette crochet Je Main Muse

 

 

Pourquoi la chaînette reste plutôt technique ?

 

En fonction du point que tu utiliseras dans le rang suivant, tu devras rajouter une ou plusieurs chaînettes. Je m’explique. Si tu as besoin d’un ouvrage droit qui fait 10 mailles de largeur, tu devras crocheter dix chaînettes. À la suite, tu devras crocheter :

 

  • Un maillon de chaîne supplémentaire avant de faire le prochain rang en mailles serrées ;
  • 2 mailles chaînettes en plus si tu crochètes un rang de demis-points comme des mailles serrées étendues ou des demis-brides ;
  • 3 maillons supplémentaires pour crocheter ensuite un rang de brides ;
  • 4 chaînettes en plus si ton ouvrage demande un rang de doubles ou triples brides.

 

Ce détail est très technique pour les crocheteurs et crocheteuses débutants car souvent une chaînette est oubliée ou ajoutée, on ne sait pas où commencer son rang et l’ouvrage est décalé.

 

Comment la chaînette est-elle utilisée au crochet ?

 

Tu trouveras la chaînette dans quasiment tous les projets crochets ou presque. La plupart du temps, tu as besoin d’une chaînette pour un ouvrage droit. Des pochettes, des doudous carrés, des écharpes, des ouvrages en damier, les possibilités sont infinies ! À condition, bien entendu, de maîtriser la lecture de ton ouvrage en sachant où commencer et finir chaque rang au crochet.

 

Le point de chaînette est un point de base au crochet que tu peux aussi utiliser dans les ouvrages en rond, pour remplacer le cercle magique.

 

En parlant de l’anneau magique !

couverture ebook Je Main Muse

 C’est aussi un point de base qui fait partie de la famille des points de support. Si tu veux savoir comment crocheter un cercle magique de manière détaillée, procure-toi vite mon ebook gratuit ! Tu y trouveras 16 raisons de te mettre au crochet dès aujourd’hui, ainsi que deux patrons gratuits et des tutos photo hyper simples à suivre.

 

Parmi les points de base indispensables à connaître, la maille coulée est le plus facile

 

La maille coulée est la maille la plus plate au crochet : elle n’ajoute aucun relief à un rang. Pourquoi est-elle utilisée ? Pour :

 

  • fermer un rang rond qui n’est pas en spirale ;
  • faire des bordures propres ou pour décorer un ouvrage ;
  • déplacer le point du début de rang ou de tour.

 

 

La maille coulée est une maille basique. Par contre elle est moins facile à travailler en tant que rang. Un rang de mailles coulées te donnera peut-être un peu de fil à retordre pour savoir où enfiler ton crochet. Rassure-toi : avec la pratique, la maille coulée n’aura plus aucun secret pour toi.

 

 

Au crochet, le point basique par excellence c’est la maille serrée

 

Si tu as lu mon parcours, j’ai appris le crochet en anglais. Au début, je traduisais instinctivement la single stitch en « maille simple ». Ce n’est que plusieurs mois plus tard que j’ai su qu’elle se nommait en fait « maille serrée ». Finalement elle porte bien le nom que je lui avais arbitrairement attribué, c’est le point basique le plus facile au crochet.

 

Dans mon ebook gratuit, tu sauras comment effectuer une maille serrée à partir d’un cercle magique, et à partir d’un rang en spirale existant. Je te donne ici en photo une dernière alternative : une maille serré sur un ouvrage droit (par opposition à l’ouvrage en rond).

 

échantillon crocheté en mailles serrées

 

Méconnue, la maille serrée étendue se montre intéressante dans certaines situations

 

Je t’avoue, je ne connaissais pas encore la maille serrée étendue (ou allongée) il y a quelques mois. Je l’ai découverte lors d’un cours de crochet en espagnol, et j’étais super ravie d’avoir appris quelque chose de ces cours alors que je pensais être calée dans les bases. La preuve qu’il reste important d’apprendre l’esprit ouvert et en toute humilité à tous les niveaux !

 

La maille serrée étendue est à la maille serrée ce que la demi bride est à la bride. Elle ajoute un tout petit peu de hauteur au rang, c’est une sorte de transition. Si tu veux une comparaison avec le solfège, la maille serrée, c’est le LA, et la maille serrée étendu, c’est le LA dièse. C’est un demi-ton au-dessus.

 

maille serrée étendue point de base au crochet méconnu

 

 

La demi bride, le compromis idéal entre la maille serrée et la bride

 

Pour garder notre métaphore du solfège, la demi-bride, c’est le SI dièse. C’est une belle transition qui offre la possibilité de mettre un peu de hauteur dans le rang sans trop l’élever. Une demi-bride au crochet se travaille en un seul temps. Après un jeté, il suffit de passer le crochet, de ramener le fil et après un deuxième jeté, passer dans les 3 brins obtenus.

 

 

La bride fait partie des points de base au crochet, elle sert à prendre de la hauteur !

 

La bride, c’est une étape supplémentaire à l’échelle de ton rang. Elle se travaille en deux temps. Attention, avant de commencer une bride, tu devras t’assurer que le rang précédent n’est pas trop « plat ». Par exemple, tu ne peux pas crocheter une maille coulée (au ras de l’ouvrage) puis une bride. Si une demi-bride ne la précède pas, généralement trois chaînettes permettent de remonter « l’altitude » de l’ouvrage de manière esthétique.

 

La bride se travaille après une chaînette de 3 mailles en début de rang. À partir d’un cercle magique, c’est pareil : 3 chaînettes seront nécessaires avant d’entamer ta bride. Et à partir d’un rang existant, tout dépend de quel point tu pars et si tu crochètes en spirale ou en rang fermé.

 

Pas de panique, ton patron doit détailler le contexte de ta bride. En tous cas, j’adore ce point de base au crochet, il est particulièrement satisfaisant à faire. Quand tu atteins un rythme de croisière, c’est comme si ta main dansait !

 

points de base au crochet par Je Main Muse

 

Dans la famille des grands points de base au crochet, je voudrais la double bride et la triple bride !

 

Encore une fois, tout est une question de hauteur. Il suffit de faire deux jetés avant de travailler le point. La double bride est relativement courante dans la conception d’accessoires en crochet, comme les bérets ou des écharpes. C’est un point très esthétique, bien qu’il ne soit pas très dense.

 

C’est d’ailleurs pour cela qu’on l’utilise peu pour des amigurumis, car il ne permet de crocheter très serré et laisserait donc passer le rembourrage. Ceci dit, il est possible de trouver une double bride dans un patron d’amigurumi, comme pour fabriquer l’aile d’une chauve-souris par exemple.

 

La triple bride est similaire à la double bride : trois jetés sont nécessaires avant de travailler la maille. C’est un point très rare dans le monde des amigurumis, mais il est important à connaître aussi.

 

Que faire avec les points de base au crochet ? Voici un exercice pour t’entraîner

 

Pourquoi ces points sont-ils indispensables à maîtriser ? Au solfège, connaître ses gammes permet de composer et de comprendre ce que l’on joue. Apprendre à crocheter les points de base, cela te servira à confectionner des ouvrages simples, mais aussi des points fantaisie qui transformeront une écharpe en super pièce tendance et un panier en décoration qui te rendra fière de ton intérieur !

 

Tu as besoin de plus de détails sur les points de base pour crocheter des amigurumis ? Télécharge maintenant ton ebook gratuit « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet » en cliquant sur ce lien. Je te donne plein de raisons de te mettre au crochet dès maintenant. Dans les annexes de cet ebook, tu trouveras deux patrons gratuits parfaits pour les débutants au crochet. Et puisqu’ils nécessitent l’utilisation de plusieurs points de base, je te propose des explications détaillées par des photos de haute qualité !

 

Belle découverte et pense à partager cet article si tu penses qu’il peut aider un ou une débutant.e au crochet. Merci !

Crocheteuse depuis 2014, Caroline aime surtout faire des amigurumis. Elle mélange cette passion avec d'autres, comme les jeux vidéos et la pop-culture.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *