Panne d'inspiration comment rebondir
Inspirations

Panne d’inspiration créative : comment rebondir ?

Tu ne sais pas pourquoi. Rien ni personne ne t’inspire en ce moment. Tu es frustré.e car tu aimerais créer ou imaginer, mais le vide créatif semble infini. Cet article t’aidera à comprendre les fluctuations de l’inspiration, et comment surfer sur la vague quand elle revient. Je te donne les clés pour exploiter l’étincelle qui fera rugir la flamme créative au creux de ton ventre ! Que l’inspiration soit absolument nécessaire dans ton travail ou que tu en aies besoin pour exercer tes loisirs, ces quelques lignes t’aideront peut-être à y voir plus clair et à mieux appréhender ta prochaine panne d’inspiration.

Mieux comprendre le processus créatif pour l’apprivoiser et anticiper la prochaine panne d’inspiration

 

Notre processus créatif se travaille. Mais pour le comprendre, il faut d’abord saisir la différence entre l’imagination, l’inspiration et la création.

Différence entre création, inspiration, imagination

Tous les enfants et certains adultes semblent avoir une imagination sans borne. Selon la manière dont elle est encouragée, entretenue et la personnalité de l’individu, elle deviendra de plus en plus facile à solliciter.

Créer, c’est concrétiser l’objet de son imagination, littéralement « donner vie à ses idées ». Là, cela devient un processus qui se travaille. On s’en aperçoit quand on lit les interviews de nos écrivains préférés : écrire c’est un travail. Certains jours c’est une corvée, mais il est nécessaire de s’imposer une discipline pour avancer sur un manuscrit afin d’« accoucher » d’une nouvelle histoire. Si les auteurs devaient attendre la Sacro-Sainte Muse pour faire évoluer leur récit, les livres seraient alors très rares !

L’inspiration, c’est le fait de mobiliser son imagination et son histoire pour créer. C’est une clé qui déclenche la création ! Notre cerveau est en constante activité, que tu le veuilles ou non. Lorsque certaines idées sont « digérées », elles surviennent comme par magie dans notre esprit : c’est l’inspiration ! C’est ce moment précis qu’il faut saisir pour créer, notre muse est au rendez-vous !

L’imagination est donc innée, l’inspiration se cultive, et le processus de création demande des ressources pour donner vie à tes idées.

 

La panne d’inspiration, un « mal » nécessaire !

 

Cela ne veut pas dire que quand elle nous quitte, on doit se sentir frustré et désemparé, bien au contraire. L’alternance entre les périodes d’abondance créatrice et de panne d’inspiration est normale. Le vide créatif est même vital, car elle nous permet de prendre du recul sur son propre rituel créatif et de renouveler ses stimuli.

 

Comprendre le processus créatif

 

Éviter la panne d’inspiration dans sa profession artistique

 

Si la création de contenus fait partie intégrante de ton travail, beaucoup t’envient certainement cette « liberté ». En vérité, chaque blocage artistique devient très anxiogène, car tes revenus sont directement liés à ta capacité de créer. Il devient financièrement nécessaire de se renouveler constamment. Pour les graphistes, les artistes, les rédacteurs web et autres instagrammeurs, le manque d’inspiration est aussi inévitable qu’handicapant. Voici quelques conseils à appliquer lorsqu’on est créateur professionnel en panne d’inspiration :

 

1. Diversifie tes supports d’information

 

Comment trouver de l’inspiration en tant que professionnel ? Si tu veux éviter que le syndrome de la page blanche ne te paralyse, imprégne-toi de stimulations visuelles et auditives. Plonge-toi dans un livre dans le sujet t’intéresse, allume la radio, lance une playlist aléatoire dans ton casque. Surtout, ne cherche pas à relier ton boulot à ces différentes stimulations. Nourris simplement ton inconscient en détournant ton attention.

 

2. Entoure-toi de personnes aux profils différents

 

Le partage de points de vue ou de méthodes est incroyablement puissant pour t’aider à résoudre une problématique sous un angle que tu n’aurais jamais soupçonné. Tu constateras très vite que le brainstorming offre d’excellentes perspectives de progrès !

 

3. Détache-toi de l’objet de ta concentration

 

Tu as un travail à livrer bientôt mais tu es justement dans le creux de la vague créative ? Plutôt que de partir à la pêche aux idées dans ton domaine, cherche ailleurs ! Par exemple, un graphiste qui doit créer un logo sérieux pourra débloquer son processus créatif en consultant des banques d’images abstraites ou même des documents animaliers, qui sait quand l’éclair de génie frappera ?

 

4. Organise tes pensées grâce aux mind-maps

 

Les cartes heuristiques, aussi appelées « mind maps » te seront très utiles si tu as tendance à penser en arborescence plutôt que de manière hiérarchisée. Il peut être extrêmement difficile, voire impossible de faire le tri dans ses pensées, pour la simple et bonne raison que notre cerveau ne pense pas de manière linéaire. Couche toutes ces idées sans te soucier de leur organisation. Ces cartes mentales te permettent littéralement de partir dans tous les sens et sont un puits salvateur lorsque l’inspiration semble s’être encore fait la malle.

 

 

tirer profit de la panne d'inspiration

 

 

Comment exploiter son manque d’inspiration pour s’épanouir dans les loisirs créatifs ?

 

Créer pour son loisir n’est pas moins important que la création professionnelle. Pour certains, la créativité se fond dans le quotidien sans être une ressource financière. Quand on a besoin de s’exprimer artistiquement pour son propre équilibre, les épreuves de la vie ou la fatigue mentale peuvent éteindre la flamme et empêcher la soupape créative de jouer son rôle d’exutoire. Perso, j’ai toujours besoin d’avoir une idée, de la mûrir, de la tordre dans tous les sens, et parfois de la concrétiser. Cet os à ronger m’est indispensable et le crochet est une pratique méditative qui me permet d’évacuer le stress. Parfois, je n’ai pas envie de crocheter, ni d’écrire et de toute façon, je n’ai pas d’idée. Comment surmonter une panne d’inspiration quand créer nous rend heureux ? Voici comment j’optimise ces moments de vide :

 

Faire des listes : en période de faste créatif comme pendant une panne d’inspiration

 

Je fais des listes. De tout, de rien. Voyages à planifier, bucket list, liste de projets plus ou moins fous… Je note TOUT. Organiser ses idées, c’est comme ranger un placard, libérer de la place pour qu’autre chose de plus stimulant vienne occuper cet espace.

 

Fuir la procrastination… Ou du moins essayer !

 

Lorsque les choses les plus pénibles ou les plus chronophages sont faites sans délai, le processus créatif s’active pour faire les choses agréables ou qui semblent moins importantes. Et le temps qu’on s’est dégagé sert à créer sans but. Certains de mes projets crochet dont je suis le plus fière ont commencé lors de sessions pendant lesquelles je crochetais sans réel objectif.

Éviter la procrastination, cela peut être compliqué ! Pour comprendre comment mieux utiliser ton temps, il faut le décomposer, comme le suggère Fabien Olicard dans son excellent livre « Votre temps est infini« .

 

S’aérer l’esprit avec d’autres sources d’inspiration

 

Quand je suis en plein blocage créatif, je visite les magasins de loisirs créatifs, en ligne ou physiques. Les idées peuvent venir (ou pas). Lorsque je me rends physiquement dans un magasin, je peux feuilleter des livres, toucher des matières, admirer de nouvelles couleurs… La plupart du temps, je sors du magasin avec des embryons d’idées. Mon esprit conscient oublie ensuite tout ça et savoure juste le plaisir de ce lèche-vitrine. Mon inconscient m’envoie quelques jours après des idées toutes fraîches à mûrir. Je note, fouille dans mes fournitures : la machine créative se dérouille et repart de plus belle !

 

Profiter des côtés positifs des réseaux sociaux pour pallier une panne d’inspiration

 

Dans le même esprit, je reviens dans les publications que j’ai enregistrées sur Instagram et je parcours mes tableaux Pinterest. Dans ces moments-là, je ne cherche pas THE idée, je m’imprègne des esthétiques ou des concepts qui me plaisent et me nourrissent. Ça ne loupe pas : très souvent, l’inspiration revient sous les trois jours !

 

blocage pour créer jemainmuse

 

Respecte et optimise tes moments de vide créatif

 

L’alternance entre les temps stimulants et les périodes d’accalmie créatrice sont nécessaires. Ton cerveau travaille sans que tu ne t’en aperçoive. La première fois que j’ai conscientisé une panne d’inspiration, j’étais désemparée. Et si cela ne revenait jamais ? Je me suis fait à cette idée que je n’avais plus envie de créer.

 

Fais le deuil de l’abondance créative, elle reviendra !

 

Quel ennui ! J’ai eu l’impression de perdre une belle amitié. La vie a repris son cours, et puisque la nature déteste le vide, j’ai trouvé d’autres occupations (en apparence) inutiles qui m’ont fait oublier la créativité : jeux-vidéos, lecture, films… Quelques semaines plus tard, le bouillonnement d’idée est progressivement revenu : c’était reparti !

Aujourd’hui, quand je manque d’inspiration sur un projet crochet ou sur d’autres loisirs créatifs, je lâche l’affaire. Je prends le temps, car je sais que de cet ennui jaillira un nouvel élan créatif.

 

La panne d’inspiration au travail : la seule solution, c’est de lâcher prise

 

Exerçant une profession qui sollicite surtout des ressources mentales, je repousse mes limites et j’applique toutes les astuces que je te propose dans cet article. Quand vraiment ça ne vient pas, tant pis ! J’éteins l’ordinateur pour laisser l’inconscient faire son œuvre. Je prévois toujours ce temps de secours dans mes délais de livraison, pour ne jamais pénaliser mes clients. Ceci dit, mon métier est souvent considéré, à tort, comme une profession artistique. Je te confirme que la technique constitue 80% de mes missions !

 

En bref, l’inspiration s’entretient et se stimule par des sources diversifiées… Par exemple par des newsletters inspirantes et ton ebook gratuit !

 

En bref : l’inspiration, c’est comme un muscle. Il faut l’entraîner pour qu’elle devienne plus performante, et quand elle est fatiguée, c’est qu’elle n’a plus rien de nouveau à t’apporter. Plutôt que de rager de manière stérile contre cette impuissance, embrasse cette période de repos pour te changer les idées. Je te promets que ta muse reviendra, plus forte que jamais. Et là, tu sauras qu’il faut noter absolument toutes les idées qu’elle te souffle, pour te dépasser et explorer des terrains inconnus !

Et si tu découvrais toutes les possibilités créatives que t’offre le crochet ? Je te propose de télécharger mon ebook gratuit : « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet« . Tu y trouveras des idées de créations, des astuces et des manières insolites d’utiliser le crochet. C’est un art parfait pour t’épanouir dans ta créativité et prendre du temps pour toi. Télécharge-le dès maintenant !

 

Reçois ton ebook gratuit « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet »

* indicates required


Tu es informé.e que ces informations seront enregistrées conformément à la Politique de confidentialité. En renseignant ton adresse email, ton prénom et en validant ce formulaire, tu souhaites recevoir les newsletters sur les produits, les services et les événements de Je Main Muse.

Sache que tu peux te désabonner à tout moment de la newsletter en cliquant sur le lien de désinscription dans les mails qui te sont adressés. Pour faire valoir ton droit d’accès, de rectification ou d’effacement, contacte-moi : contact@jemainmuse.com.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.


Crocheteuse depuis 2014, Caroline aime surtout faire des amigurumis. Elle mélange cette passion avec d'autres, comme les jeux vidéos et la pop-culture.

2 Comments

  • Cecile

    Coucou, encore moi. Dècidèmment j’aime bien parcourir ton blog.
    La encore je me retrouve.
    Le lacher prise est la première chose que je fais quand je suis en panne ou que le mojo n’est pas aurdv. Je passe à autre chose, pas forcèment en loisirs crèatifs : lecture, jardin, ballade pour m’aèrer l’esprit. La nature est une bonne source d’inspiration. Je prèfère ne pasforcer les choses.
    Puis quand ça va un peu mieux, mon premier rèflexe c’est pinterest, une mine d’or pour moi en plus on dècouvre d’autres techniques, je prends un reste de coton un crochet je teste. Ensuite je cherche sur youtube un tutos sympas et rapide. Ou un patron sympa sur ravelry.
    Et la je reprends petit à petit au fil de ma motivation selon les jours et les envies. J’ai eu une phase ou j’en faisait bcp puis edt arrivèe commme une saturation et j’ai fait une longue pause sans crochet. Et apres le confinnement ona renouer nos liens. C’est comme une longue amitiè, on reprends sans forcer pour garder le plaisir de se retrouver.

    • Caroline

      Coucou Cécile ! Décidément j’adore lire tes commentaires 🙂 Je suis très contente que tu te retrouve dans plusieurs de mes articles. Effectivement, le lâcher-prise débloque tellement de choses ! Et Pinterest est un outil formidable pour stimuler une étincelle de créativité qui revient. Perso je dois me freiner sinon j’y passerais mes journées 🙂 Je te comprends concernant ta pause crochet. J’ai dû arrêter plusieurs années pour trouver mon rythme de nouvelle maman, et quand le Lutin était assez grand, j’ai sauté sur mon atelier. Mais parfois, c’est un vrai rapport amour-haine, comme tu dis !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *