que faire quand le crochet nous fait mal aux doigts
Techniques

Mal aux doigts à cause du crochet : que faire ?

Salut ! Aujourd’hui, j’avais envie de traiter un sujet que sur lequel j’ai trouvé bien peu d’informations. En effet, j’ai parfois mal aux doigts à cause de mon crochet. J’ai longtemps cherché une solution sur le net, sans vraiment trouver mon bonheur. Néanmoins j’ai quand même appris et testé des choses, cet article compile tout ça ! Ah oui, avant de commencer : je ne suis pas médecin. Alors si tu as mal, la meilleure solution, c’est de consulter ton généraliste ou un spécialiste. J’ai rédigé cet article pour partager mon expérience avec toi et compléter un peu les astuces que j’ai lues sur le sujet. Maintenant que cette précision est faite, bonne lecture !

Mal aux doigts crochet : de quoi on parle exactement ?

 

Alors quand j’ai eu l’idée de rédiger cet article, j’ai pensé à mon cas particulier. Je me suis dit que je n’étais certainement pas la seule. Après mes recherches, il semble que nous ne sommes pas nombreuses à en parler… Mais j’ai trouvé d’autres maux dont souffrent les crocheteuses. L’objectif de mes articles est de te donner ce que j’apprends : statistiquement, il y a de grandes chances que tu sois concernée par une situation ou une autre !

 

Remarque importante : Cet article contient des liens affiliés. Tu peux choisir de m’aider à couvrir les frais de ce blog en passant par mes liens pour passer commande sans payer plus cher. Mes conseils ne changeraient évidemment pas, même sans ces liens ! Tu es libre de commander par un autre moyen, mais si tu choisis de passer par Je Main Muse, merci mille fois !

 

Mon crochet abîme la peau de mes doigts : pourquoi ?

 

Quand je dis que mon crochet me fait mal au doigt, c’est plutôt au niveau de la peau de mon majeur gauche. Étant droitière, j’enfile mon crochet dans une maille et ça « poke » dans mon majeur gauche, car c’est le doigt qui « réceptionne » le crochet de l’autre côté de la maille.

 

Sous les coups répétés de la pointe du crochet, la peau souffre et souvent pèle (ouais, désolée, c’est pas sexy !). Rassure-toi, je n’ai pas de photo à te montrer car au moment où j’écris cet article mon doigt va bien ! Résultat, quand je continue à crocheter, ça me fait mal car j’ai moins « d’épaisseur » de peau. Bizarrement, il m’arrive d’avoir le même problème à l’index droit, mais là, impossible de savoir pourquoi !

 

Mal aux mains suite à une session crochet ? Voici ce que j’ai appris

 

Quand j’ai cherché des solutions pour soulager mes douleurs au doigt, je suis plutôt tombée sur des problèmes de canal carpien et de tennis elbow. Les crocheteuses et les tricoteuses sont beaucoup touchées par ce souci. Et je te vois arriver : pas besoin d’avoir 92 ans pour développer de telles douleurs… Pas besoin de complexer ! Par contre, si tu es concernée, pense à consulter un professionnel de santé, vraiment.

 

Ces maux ne me sont jamais arrivés. Les seules douleurs musculaires que je ressens, c’est un point dans la partie charnue entre mon pouce et mon index droit. Mais cela ne m’arrive que quand je crochète très vite : quand je veux pouvoir finir mon rang avant de partir pour un rendez-vous par exemple ! Jaenelle, créatrice du super site les Triconautes, donne des pistes dans un article dédié aux douleurs du poignet. J’imagine que si ses astuces fonctionnent pour ceux et celles qui tricotent, elles doivent aussi être utiles à ceux et celles qui crochètent !

 

solution soigner douleur mains crochet

 

Les solutions pour pallier le mal de doigts au crochet

 

Pour éviter au maximum les douleurs aux doigts et aux mains quand on crochète, j’ai trouvé quelques idées.

 

Solution n°1 : parlons de contexte !

 

Quel est le rapport entre le contexte de tes sessions crochet et tes douleurs aux doigts ? Tout est intimement lié ! J’ai choisi 3 angles de vue pour crocheter sans douleur.

 

Prends conscience de ta posture pour l’optimiser

 

Eh oui ! On n’y fait pas forcément attention, mais le contexte dans lequel on crochète cause beaucoup de nos douleurs. En plein milieu d’une session crochet, prends le temps d’observer ton corps. T’inquiète, ça ne prend que 30 secondes, tu pourras replonger dans ton patron juste après.

 

Prends conscience de ta posture. Est-ce que tu es penchée sur ton ouvrage, voûtée, droite ? Comment ton dos est-il soutenu ? Perso, je crochète dans le canapé, et mes jambes sont souvent pliées ou croisées… Ça me donne des fourmis et je suis obligée de changer de position. Quand je crochète sur ma table à manger, mes jambes sont bien placées en angle droit avec mes pieds à plat par terre, mais mes coudes posés sur la table peuvent entraîner quelques raideurs. Et toi, qu’en est-il ?

 

Si tu observes ta posture, tu pourras la corriger plus facilement pour éviter les douleurs dans l’épaule, le poignet et même les doigts… Tout est lié !  

 

Ne néglige pas l’éclairage pour éviter les douleurs quand tu crochètes

 

Ensuite, est-ce que ton ouvrage est assez éclairé ? J’écris cet article en plein hiver, depuis la sombre Belgique. La lumière jaune de mes lampes (qu’on doit allumer à 17h30) n’est vraiment pas confortable. Du coup, je rapproche mes yeux de mon projet, et ça donne des positions assez drôles… Mais inconfortables !

 

Je réalise que j’aimerais bien investir dans la lampe dont je te parlais dans mon article d’idées cadeaux de Noël pour crocheteuse !

 

Lire l’article : 20 idées cadeaux pour crocheteuse

 

Et si tu veux directement voir à quoi ressemble cette lampe, clique ici.

Le crochet peut améliorer ou empirer ton humeur et créer des tensions physiques

 

Enfin, j’aimerais parler d’un détail auquel on ne pense pas souvent quand on a mal aux doigts crochet ou tricot : l’état d’esprit. Parfois, j’ai besoin de crocheter pour me détendre. Je fais alors face à deux cas de figure :

 

  • Dans les premières minutes, je suis tendue de partout car je suis énervée ou contrariée. Les dents, les mains, tout est serré ! Au fur et à mesure de ma session, je me calme, et mes muscles se détendent.
  • Ou alors, je me mets à crocheter un ouvrage plutôt difficile alors que j’ai la rage pour une toute autre raison. Je rate mes mailles ou le nombre de rangs, ça m’énerve encore plus, ça me tend… Tu vois où je veux en venir ? Ce cercle vicieux peut entraîner des douleurs à des endroits que tu ne soupçonnes même pas !

 

Dans ce cas, la solution, c’est de poser ton crochet, et de faire une séance de méditation ou de regarder un film léger sans penser à rien d’autre. Tu reprendras ton projet quand le timing et l’humeur seront meilleurs !

 

Solution n°2 : bien s’équiper

 

Le matériel ne fait pas tout. Mais quand on a l’habitude de crocheter plusieurs heures d’affilée, ça devient super important de bien s’équiper. Tu remarqueras que crocheter avec du matos de qualité, ça change TOUT !

 

Choisis des crochets ergonomiques

 

Si tu débutes, comme je t’en parlais dans mon article sur le matériel de crochet pour débutant, pas besoin de dépenser des fortunes. Mais sinon, opte pour des crochets ergonomiques. Perso, les crochets Amour de Clover sont mes chouchous, même si d’autres marques comme Tulip sont de qualité équivalente.

 

Ils sont hyper chers, mais leur revêtement en silicone et leur structure les rendent hyper confortables. Ça me fait penser que j’ai perdu mon 2,5 mm… Il y a peu, j’ai eu besoin de mon crochet de 2,5mm, et je n’ai pas trouvé mon crochet jaune adoré. J’ai farfouillé dans mon atelier et j’ai trouvé un crochet en métal pas ergonomique du tout. Je te garantis que l’heure pendant laquelle j’ai travaillé avec m’a semblé aussi longue que douloureuse !

 

Tu veux jeter un œil aux crochets Amour ? Ça se passe par ici.

Alterne les types de projets et de laines utilisées

 

Alors là on est clairement dans du « fais ce que je dis, pas ce que je fais ». Tu me connais, je suis obsédée par les amigurumis en coton. J’ai vraiment (vraiment) beaucoup de mal à me détacher de ce type de projet. Pourtant je sais que ça espacerait mes maux de doigts au crochet… Le fait de choisir par exemple une laine plus épaisse détendrait la tension max que je travaille à chaque amigurumi. Et le fait de crocheter une trousse ou un autre projet plus « loose » m’offrirait l’opportunité de lâcher un peu du lest aussi… Que veux-tu !

Sache que c’est une piste pour éviter les douleurs au crochet : varie les plaisirs !

 

astuces soulager ses mains abîmées par le crochet

 

Solution n°3 : faire des pauses

 

Là encore, c’est un conseil plus facile à donner qu’à appliquer. Faire des pauses permet de reposer tes yeux et de dérouiller un peu les parties de ton corps les moins sollicitées. D’ailleurs, ça me rappelle le concept qu’un célèbre kiné, Greg, alias Major Mouvement, met constamment en avant : la meilleure posture, c’est le mouvement !

 

Ma seule question quand on me dit de faire une pause, c’est « mais je fais QUOI, pendant ma pause ? ». Clairement, aller sur les réseaux sociaux n’est pas la bonne solution. Vu que j’ai arrêté de fumer, on oublie la pause-clope évidemment… Du coup, je fais quelques pas, j’étends une lessive, je chatouille mon Lutin : et toi, tu les passes comment tes pauses ? Parce que j’ai peut-être trouvé une piste pour nous aider à passer ce temps loin du crochet de manière intelligente…

 

Solution n°4 : idées d’étirement et auto-massages

 

Je préfère être 100% transparente avec toi : je voulais faire ma version de la vidéo que je te mets juste en-dessous, car elle est en anglais et je t’ai toujours promis du contenu francophone. Bah oui, mais voilà : quand un contenu est PILE ce que tu voulais proposer, pourquoi copier (j’ai horreur de ça) ! Donc la vidéo que j’ai dénichée est visuellement explicite pour que tu puisses suivre les étirements sans avoir besoin de comprendre l’anglais. Je les ai testés pour savoir si j’incluais cette vidéo dans mon article, et clairement, je vais m’en faire une routine !

 

 

Et si cela ne suffit pas à soulager ton mal de doigts crochet ou tes tensions dans les mains, je ne peux que te conseiller de t’offrir un massage des mains dans un institut… C’est l’occasion de prendre du temps rien que pour toi ! Bien entendu, si c’est vraiment douloureux, un kinésithérapeute ou un ostéopathe t’aidera plus qu’un modelage fait en institut de beauté.

 

L’astuce en plus : dans mon cas, la solution reste de réparer la peau. Et pour ça, il n’y a pas de secret : la crème pour les mains me sauve littéralement la peau. J’ai toujours eu l’habitude de nourrir mes mains car j’ai une sainte horreur de la sensation de mains sèches quand je touche du papier ou mes vêtements. J’achète la mienne en parapharmacie, la Cicaplast Mains de La Roche Posay est chère et ce n’est pas la plus clean, mais c’est la seule qui vient à bout de la sécheresse de mes mains.

 

Les astuces que j’ai testées pour soulager mon mal de doigts crochet

 

Maintenant qu’on a vu quelques solutions pour prendre soin de ses mains et de son corps pendant le crochet, j’ai envie de te parler des solutions que j’ai essayées pour résoudre mon souci de mal de doigts crochet : tu sais, ma peau qui démissionne sous les coups répétés de mon crochet ? Voilà mon avis sur mes différents tests.

 

 

Le dé à coudre

 

Efficacité : 5/5

 

C’est clair, le crochet ne PASSE PAS. Que ton dé soit en plastique ou en métal, plus de risques que la pointe de ton crochet pique ton majeur si tu serres tes mailles comme une malade comme moi.

 

Praticité : 0/5

 

Y a pas photo. C’est gros, ça bouge, ça dérange. J’ai détesté cette solution car elle ne tient pas le doigt et ralentit mes mouvements.

Tu ne crois que ce que tu vois ? Voici le dé que j’ai (sauf que le mien est bleu).

 

Les pansements

 

Efficacité : 4/5

 

C’est le pansement qui se prend les coups de crochet. Ce n’est pas une barrière totale, mais ça soulage pas mal. Une bonne solution d’attente.

 

Praticité : 3/5

 

La peau ne respire pas, du coup, ça ramollit la peau du doigt si tu le laisses plusieurs heures… Tu sais comme l’eau du bain ? Bref, un peu cracra, pas très confortable.

 

Le papier adhésif (le scotch)

 

Efficacité : 4/5

 

Plus solide que le pansement, le scotch supporte bien les « poke » continuels du crochet.

 

Praticité : 1/5

 

Ça serre, ça glisse et ça fait mal quand tu l’enlèves. Ce n’est vraiment pas idéal car ce n’est pas fait pour ! Le plastique autour du doigt peut même se montrer un peu dangereux.

 

Protège-doigts avec gel

 

Efficacité : 3/5

 

J’ai testé cette solution il y a peu de temps, suite à mes recherches sur le sujet. En gros, sur l’extérieur du tube, c’est de la matière pansement élastique et l’intérieur c’est un gel avec une texture-silicone. C’est pas mal ! Pas parfait cependant, car quand le crochet tape dans le morceau de protège-doigt, il attrape de minuscules fils élastiques et c’est un peu agaçant. Aussi, quand il fait chaud, le doigt gonfle naturellement et le tube en silicone serre un peu. Rien de dramatique, je trouve que c’est une des alternatives les moins pires pour se protéger du mal de doigts au crochet. Et entre nous, je te mets la référence chez Scholl, mais le protège-doigt que j’ai acheté m’a coûté moins de 2€ chez Kruidvat, une sorte de Centrakor en France… Renseigne-toi avant d’acheter !

 

 

Praticité : 3/5

 

Comme mentionné plus haut, le principe est cool, mais pas idéal.

Tu veux te faire ta propre opinion sur le sujet ? Clique ici !

Protège doigt pour quilting

 

Efficacité : 5/5

 

C’est la solution que j’utilise. Ce n’est pas LA solution idéale, mais c’est celle qui protège le mieux mon doigt avec un minimum de contraintes. En gros, c’est une pièce similaire à un dé à coudre, en plastique rigide, mais qui n’enrobe pas tout le doigt. Ce petit truc ne serre pas trop le doigt mais se tient en place un peu quand même, et laisse respirer la peau.

 

Praticité 4/5

 

Le protège doigt spécial quilting peut présenter les mêmes inconvénients que le dé à coudre, en beaucoup plus atténués. Pour moi, ce n’est pas le miracle que j’attends encore, mais c’est mon astuce préférée pour crocheter mes amigurumis sans douleur.

Est-ce qu’il te plaira à toi aussi ? Tu peux cliquer par ici si ça t’intéresse.

 

Les solutions contre les maux de doigts crochet que j’ai trouvées mais pas testées

 

qui consulter quand on a mal aux mains à cause du crochet

 

J’ai vu d’autres alternatives pour protéger ses mains et ses doigts des douleurs articulaires, cutanées et musculaires quand on fait du crochet. Je ne les ai pas testées, mais j’ai quand même envie de les mentionner ici.

Les orthèses de stabilisation du poignet

 

C’est comme une attelle souple pour le poignet. Je n’ai pas de douleur à cet endroit, donc je n’ai pas eu encore envie de tester. Mais peut-être que tu auras envie d’essayer… Je ne sais absolument pas ce que ça vaut. Gadget ou utile ? Si tu le sais, je serai très curieuse d’avoir ton avis sur la question. Et si tu es médecin, s’il te plaît, éclaire-moi et je mettrai à jour cet article selon tes conseils !

 

Les gants de compression

 

Même principe, les gants de compression, je me garderai bien de dire quels bénéfices ils sont supposés t’apporter. J’imagine que ça m’aiderait pour ma peau du majeur, mais je doute que cela soit hyper pratique au quotidien. Ton avis me serait précieux !

 

Faire un bain de main au sel d’Epsom

 

Alors ça, je n’ai pas essayé, et je sais pourquoi. Quand ma peau est à vif, le sel d’Epsom, ÇA PIIIIIIQUE ! N’essaie pas pour vérifier, j’ai été ton cobaye : après une longue marche, j’ai fait un bain de pieds dans une solution au sel d’Epsom, mes ampoules m’ont insultée à leur manière. Par contre, pour les douleurs articulaires, j’imagine que ce petit bain serait mille fois bienvenu ! Et pourquoi pas se faire un vrai bain qui détend tout le corps grâce aux huiles essentielles, aux bougies et au bouquin qui vont avec ?

 

Les « Thimble-It »

 

Alors ça, ça a été la révélation. Littéralement, à la seconde où mes yeux ont vu ça, mon cerveau a dit « ACHÈÈÈÈÈTE » ! Bon, j’ai résisté, parce que j’ai d’autres priorités, mais je vais essayer ça, c’est SÛR. D’après ce que j’ai compris, ce sont comme des pansements d’ampoules, mais pour les doigts. Donc ça ne prend pas tout le doigt et ça a l’air assez efficace. C’est dans ma wish-list, je mets à jour cet article dès que je m’en serai fait une idée, c’est promis !

Tu veux tester aussi ? Clique par là !

 

Savoir quand consulter quand on a mal aux doigts à cause du crochet

 

Encore une fois, cet article n’a aucune valeur médicale. Comme tu as pu le constater, je parle de ce que je vis, et je n’ai même pas encore trouvé la solution miracle. Je te donne juste quelques alternatives pour soulager ton mal de doigts crochet, tes tensions relativement bénignes. Si tu souffres, n’attends pas pour CONSULTER UN PRO. Qui consulter quand on a mal aux mains ? Ton médecin généraliste saura le mieux t’orienter en fonction de ton cas particulier, mais voici quelques spécialistes qui pourront potentiellement t’aider :

 

  • Un kinésithérapeute ;
  • Un ostéopathe ;
  • Un rhumatologue
  • Un ergothérapeute.

 

Ta situation n’est pas celle d’un.e autre. Ne cherche pas tes symptômes sur internet, consulte car ton mal peut-être irréversible s’il n’est pas pris à temps.

 

Prends bien soin de toi et de tes mains, à très bientôt !

 

Si cet article t’a donné encore plus peur de te lancer, rassure-toi ! Le crochet c’est 99,9999% de fun ! D’ailleurs, je te propose de découvrir au moins 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet : télécharge ton ebook gratuit dès aujourd’hui !

couverture ebook Je Main Muse

Reçois ton ebook gratuit « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet »

* indicates required


Tu es informé.e que ces informations seront enregistrées conformément à la Politique de confidentialité. En renseignant ton adresse email, ton prénom et en validant ce formulaire, tu souhaites recevoir les newsletters sur les produits, les services et les événements de Je Main Muse.

Sache que tu peux te désabonner à tout moment de la newsletter en cliquant sur le lien de désinscription dans les mails qui te sont adressés. Pour faire valoir ton droit d’accès, de rectification ou d’effacement, contacte-moi : contact@jemainmuse.com.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.


 

Crocheteuse depuis 2014, Caroline aime surtout faire des amigurumis. Elle mélange cette passion avec d'autres, comme les jeux vidéos et la pop-culture.

2 Comments

    • Caroline

      Hey Jaenelle ! Ta visite et ton commentaire sont une très belle surprise #starstruck 🤩 Merci beaucoup pour tes compliments, ils me vont droit au coeur ! Ton article est particulièrement complet aussi, j’étais contente de trouver du contenu en français sur le sujet 🙂 Si on m’avait dit que la Queen du Tricot lirait et validerait mes mots … Woaahhh… Haha ! J’espère qu’on aura bientôt l’occasion d’échanger sur nos passions complémentaires 😉

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *