solutions emmener crochet en vacances par je main muse
Inspirations

Quelles solutions pour emmener son crochet en vacances ?

Il y a quelques jours, j’ai vu un reel Instagram d’une créatrice qui préparait toute une valise de matériel crochet à emmener en vacances. Je ne sais pas si c’était de l’humour ou pas, mais cela m’a laissé perplexe et l’idée de cet article m’est venue : emmener son crochet en vacances, ça donne quoi ? Comme d’habitude, je parle de mon expérience ou mon ressenti, tu as le droit de ne pas être d’accord avec moi. Je te donne aussi quelques éléments à garder à l’esprit quand tu veux partir en vacances avec ton matériel de crochet. Prête ?

Voyager léger ou emmener tout son atelier ?

Alors clairement, là, on a trois écoles :

– les artistes qui emmènent tout leur atelier : elles restent trois semaines au même endroit pour une déconnexion totale et du crochet à gogo ;

–  les crocheteuses en vacances qui n’emmènent rien : le programme est déjà chargé en visites, balades et expériences en tous genres ;

– les raisonnables qui emmènent un projet en cours vite fait, au cas où elles aient un temps libre pour apprécier quelques rangs avec un verre sous le parasol.

Perso, pendant les vacances d’été, je fais partie de la deuxième catégorie ! Je suis expatriée depuis des années. Avec mon conjoint, on a pris l’habitude de voyager ultra léger : les gros bagages en soute, non merci. Du coup, même si farniente il y a, soit ça ne dure pas longtemps, soit c’est dans un spa, soit j’ai une lecture sous la main.

Et puisqu’on est à l’étranger, je trouve ultra dommage de rester à l’hôtel plutôt que de découvrir les environs ! Oui, je fais partie de celles qui ne comprennent pas pourquoi des gens paient des centaines, voire des milliers d’euros pour rester toute la journée à la piscine d’un hôtel standardisé… Mais chacun son truc, hein !

 

En voiture et en train : pas de problème pour emmener son crochet en vacances, mon capitaine !

 

quantité de matériel de crochet à emmener en vacances

 

Prendre son crochet en vacances, c’est appréciable. Si je ne le fais pas pendant la semaine en amoureux, j’embarque quelques pelotes à l’occasion d’un week-end ou quand je rends visite à ma famille. Je n’emmène pas énormément, car je sais que la plupart du temps, je crochète bien moins que ce que j’avais imaginé/voulu. Pour ces voyages en voiture, je suis conductrice. Je ne connais pas encore le plaisir de crocheter côté passager !

 

Selon la nature de ton voyage, tu peux donc blinder ta voiture ou ton camping-car de pelotes et de marqueurs de maille en tous genres, dans la limite de la taille de ton véhicule (et des besoins de ta famille : entre le cosy et la valise de laine, le choix est vite fait, il suffit de mettre les pelotes en rond pour faire un nid au bébé, tu peux laisser le cosy à la maison ! #humour).

 

Dans le train, il n’y a pas vraiment de problème pour emmener ton matériel de crochet en vacances. Sauf que tu risques peut-être de regretter ta valise de matos si tu as des correspondances à gogo et plusieurs types de transport à prendre !

Que cela soit la voiture ou le train, tu es relativement libre de partir en vacances avec ton matériel de crochet sans trop d’accrocs… Qu’en est-il de l’avion ? Question épineuse, mon commandant !

 

En avion, le plus compliqué pour emmener son matériel de crochet en vacances

 

Évidemment, qui dit voyage, dit parfois avion. Et là… Bah il faut bien se l’avouer, tout devient plus compliqué. Partir à l’heure, trouver une place, penser à tout prendre avec soi, sans compter l’enregistrement du bagage en soute s’il y a, l’attente de la porte, le passage à la sécurité, ne rien oublier, attendre dans la file d’embarquement, trouver sa place, mettre le bagage à main rapidement en haut pour éviter de se faire engueuler par Rodrigo le macho qui est pressé de s’asseoir… bref.

 

J’adore prendre l’avion. Mais il faut bien avouer que c’est plus stressant car on ne contrôle ni les horaires, ni le contenu de ce qu’on peut emmener dans la cabine, ni le type de population qui sera dans l’avion. Oui, j’ai beau être maman, un bébé qui pleure pendant tout le vol, ça me crispe XXL.

 

astuce pour emmener son crochet dans l'avion

Mettre son crochet dans le bagage en soute : la solution la plus sûre

 

La première solution pour pouvoir emmener ton matériel de crochet en avion, c’est de le mettre dans ton bagage en soute. Là, pas de limite : tu peux mettre tes ciseaux, tes aiguilles et ta pince à bijoux, on ne te dira rien.

 

Avantage : tu peux crocheter sur ton lieu de vacances

Inconvénient : tu ne peux pas crocheter dans l’avion

 

Tu as envie de crocheter dans l’avion, pour te calmer des interventions bruyantes de Rodrigo et pour ne pas bâillonner le bébé hurleur ? À tes risques et périls…

 

Est-ce que mon matériel de crochet passe dans mon bagage à main ?

 

C’est un fait, les aiguilles à tricoter sont interdites dans les avions. Mais les crochets ? La question est épineuse. J’ai mené mes recherches et je vois que c’est au bon vouloir du douanier qui te contrôlera… Donc n’embarque que ce que tu peux te permettre de perdre.

J’ai vu des suggestions qui préconisent de choisir de mettre un crochet en bois ou en bambou dans le bagage cabine.

Apparemment, cette matière passerait « moins » pour une « arme » potentielle (raison pour laquelle les aiguilles à tricoter et autres objets piquants en métal sont interdits en cabine).

Cependant, je n’ai jamais testé moi-même, pour la simple et bonne raison que je déteste crocheter avec autre chose que de l’aluminium ou de l’acier. Pour remplacer ta paire de ciseaux, je te conseillerai d’investir dans un collier coupe-fil.

 

Tu n’as pas encore de coupe-fil ? Tu peux remédier à cela ici 😉

 

Sois prévenue, tu risques de voir ton crochet jeté sans autre forme de procès. À moins que…

 

L’astuce « au cas z’où » pour emmener son crochet en vacances

 

Alors l’astuce que je m’apprête à te donner, je ne l’ai pas testée et elle me laisse avec quelques questions. Je te la donne, tu en fais ce que tu en veux !

Le truc, c’est de prévoir une enveloppe pré-affranchie à ton adresse de domicile (ou de vacances si tu y restes longtemps et que tu sais que tu recevras ce courrier rapidement).

Ainsi, si le douanier te dit « dézolé, ça passe pas« , tu demandes gentiment si tu peux poster ce matériel pour éviter qu’il ne termine à la poubelle.

Mes questions ? Je n’ai jamais vu de boîte postale à proximité des zones de contrôle (mais il paraît que cela existe dans certains aéroports). Ensuite, est-ce que l’agent de sécurité t’autorisera à remballer ta valise pour chercher une boîte aux lettres et à refaire la queue ensuite ?

Je ne sais pas. Peut-être que cette solution te parle plus qu’à moi. Perso, mon matériel de crochet est précieux et je ne voudrais pas tenter le diable.

En résumé, prendre son crochet dans son bagage cabine, c’est pas du tout cuit. Cela dépend de l’aéroport, de la compagnie de vol, voire même de l’humeur de l’agent de sécurité !

 

Partir en vacances avec son crochet : astuces par Je Main Muse

 

Conclusion : comment partir en vacances avec son matériel de crochet ?

 

Si tu veux crocheter en vacances, c’est relativement facile si tu voyages en voiture ou en train. En avion, c’est facile si tu mets tout en soute. Si tu veux mettre ton crochet dans ton bagage cabine, sois prête à être obligée de jeter ton matériel aux zones de contrôle.

Le plus sûr, c’est d’appeler ta compagnie de vol et de demander. Assure-toi de demander une confirmation écrite du service-client par email. Montre-le à celui ou celle qui te donnera un avis contraire. Reste quand-même prête à tout jeter !

Allez, bonnes vacances !

Tu ne veux pas prendre de risques mais que tu veux rester en contact avec le crochet pendant ton vol ? Télécharge ton ebook gratuit « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet« . Cela te fera un peu de lecture et d’inspiration pour tes prochains projets !

 

Reçois ton ebook gratuit « 16 choses que tu ignores pouvoir faire avec un crochet »

* indicates required


Tu es informé.e que ces informations seront enregistrées conformément à la Politique de confidentialité. En renseignant ton adresse email, ton prénom et en validant ce formulaire, tu souhaites recevoir les newsletters sur les produits, les services et les événements de Je Main Muse.

Sache que tu peux te désabonner à tout moment de la newsletter en cliquant sur le lien de désinscription dans les mails qui te sont adressés. Pour faire valoir ton droit d’accès, de rectification ou d’effacement, contacte-moi : contact@jemainmuse.com.

We use Mailchimp as our marketing platform. By clicking below to subscribe, you acknowledge that your information will be transferred to Mailchimp for processing. Learn more about Mailchimp’s privacy practices here.


couverture ebook Je Main Muse

Crocheteuse depuis 2014, Caroline aime surtout faire des amigurumis. Elle mélange cette passion avec d'autres, comme les jeux vidéos et la pop-culture.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *