augmentation crochet apprivoiser technique je main muse
Débutant,  Techniques

Augmentation au crochet : comment apprivoiser cette technique de base ?

Marre de ne faire que des carrés au crochet ? Tu as envie de mettre un peu de formes à tes ouvrages ou tout simplement comprendre les patrons que tu achètes/qu’on t’offre ? Tu es au bon endroit ! Apprendre le crochet, c’est se familiariser avec les points de base, mais pas seulement. Que tu choisisses de créer des œuvres plates ou en 3D, tu auras forcément besoin de maîtriser l’augmentation au crochet. Prêt à faire le tour de la question en ma compagnie ?

Les augmentations au crochet, c’est quoi ?

 

Faire une augmentation au crochet, c’est tout simplement ajouter des mailles dans un rang.Concrètement, c’est crocheter deux mailles dans la même maille du rang précédent. On se sert des augmentations pour donner des formes à son ouvrage. C’est marrant, mais avant d’y penser plus en profondeur pour rédiger cet article, j’avais une certaine conception de l’augmentation qui est restée la même pendant des années !

 

Les 3 questions qu’un débutant au crochet se pose sur les augmentations

 

En fait, crocheter des augmentations, cela peut être très technique pour un débutant. En essayant de me souvenir à quoi je me confrontais quand je voulais apprendre à faire des augmentations au crochet, j’ai trouvé au moins 3 questions :

 

  • Est-ce qu’on a besoin de matériel en particulier pour aider à faire une augmentation ?
  • Où est-ce qu’il faut piquer son crochet ?
  • Est-ce que les augmentations en mailles serrées sont pareilles que les augmentations en brides?

 

L’augmentation au crochet après 7 ans de pratique : j’apprends encore !

 

Et puis il y a des questions que je ne me suis pas posées à l’époque mais dont j’ai appris les réponses en faisant mes recherches récemment. Hé oui ! Quelle que soit la manière dont on apprend le crochet, il n’existe pas un chemin linéaire, et on se construit ses habitudes. Quand on a chopé le truc, souvent on n’en bouge pas… Jusqu’à ce qu’on tombe sur une manière de faire qu’on ne connaissait pas !

 

Voici par exemple une réalité dont je n’avais pas pris conscience avant de comparer les deux situations. Est-ce qu’une augmentation au crochet pour un ouvrage à plat c’est la même chose qu’une augmentation pour fabriquer un amigurumi ? La réponse est non.

 

augmentations mailles serrées rond

 

augmentations mailles serrées ouvrage plat

 

 

Augmentation au crochet : la différence entre la fabrication de vêtements et les amigurumis

 

Ça ne m’avait jamais sauté à l’esprit, mais l’augmentation peut se faire à n’importe quel endroit pour les amigurumis, tandis qu’elles ne se font qu’en début ou en fin de rang pour les projets crochet droit et plats, comme les vêtements, par exemple.

 

L’augmentation pour les ouvrages « droits »

 

Tu me connais certainement, je n’aime pas crocheter des vêtements. Des accessoires, oui, mais tout ce qui est châles, pulls et autres maillots de bain en crochet, je passe mon tour. Par contre, les ouvrages à plat peuvent quand même être cools et modernes. Je pense notamment :

 

  • Aux projets « appliques »: deux pièces plates identiques sont cousues ensemble et rembourrées ;
  • Aux projets C2C: c’est une technique de crochet qui est méga cool. Elle consiste à crocheter non pas de manière droite, mais en diagonale. J’ai tellement hâte de t’en parler dans un prochain article !
  • A des accessoires comme des pochettes, des trousses, etc.

 

Dans ces cas de figures, les augmentations ne se font qu’en début ou en fin de rang, pour agrandir la longueur du rang. On utilise les augmentations en cours de rang pour travailler des points particuliers, comme des points de chevron, par exemple.

 

Pour augmenter progressivement un ouvrage droit, il suffit de doubler la première et la dernière maille. Pour faire une augmentation crochet en « escalier », il faudra que tu fasses d’abord une chaînette, puis que tu crochètes de nouvelles mailles sur chaque maille de la chaînette. Mais tout cela sera indiqué dans ton patron, suis-le à la lettre !

 

augmentation longue chaînette ouvrage plat

 

augmentation crochet en escalier

 

L’augmentation au crochet pour les amigurumis

 

Là on entre dans un sujet qui me parle beaucoup plus ! L’augmentation au crochet dans les amigurumis te permet de sculpter la forme de ton ouvrage. Une augmentation crochet régulière permet de crocheter une sphère, ou de donner des courbes à un personnage, comme des joues !

 

Parce que souvent les amigurumis sont composés de formes rondes, les augmentations au crochet se travaillent à n’importe quel endroit du rang. Certains crochet designers s’amusent même à concevoir des patrons avec des augmentations habilement réparties pour des formes plus réalistes.

 

La plupart du temps, tu n’auras pas besoin de crocheter de chaînette supplémentaire pour ajouter des mailles à ton rang. Quand j’affirme cela, c’est parce que j’ai l’habitude de crocheter des amigurumis dont les bases sont rondes, c’est probablement différent pour d’autres formes d’amigurumis : encore une fois, le patron est roi !

 

 

Matériel nécessaire pour faire des augmentations

 

Bonne nouvelle ! Tu n’as pas besoin de beaucoup de matériel pour crocheter tes augmentations au crochet. En fait, tu n’auras besoin que d’un crochet et d’un fil, autrement dit, le matériel classique nécessaire pour crocheter.

 

adapter technique au projet pour faire une augmentation crochet

 

Par contre, si tu es débutant et/ou que tu souhaites te faciliter la tâche, alors je te recommande de t’équiper de marqueurs de mailles pour repérer facilement tes augmentations. C’est très pratique quand tes tours sont très longs ou quand tu veux t’entraîner à repérer visuellement une augmentation. Cela permet également de pouvoir compter les mailles d’un tout plus rapidement : par exemple, si tu vois :

 

(4 ms, aug) x 3 (autrement dit 4 mailles serrées suivies d’une augmentation, 4 mailles serrées, une augmentation et encore une fois 4 mailles serrées une augmentation).

 

Tu peux insérer un marqueur de mailles dans le point de la deuxième augmentation. Ainsi tu sais que 4 mailles + les deux mailles d’augmentation font 6 mailles. Tu auras 3 marqueurs de mailles répartis sur ton tour et tu sauras rapidement que celui-ci fait donc 18 mailles (3 x 6 mailles).

 

Pas besoin de te ruiner pour te procurer des marqueurs de mailles. Tu peux utiliser des marqueurs en métal avec un mousqueton, en plastique ou même un bout de laine !

 

 

Augmentation au crochet avec des mailles serrées

 

Dans un ouvrage rond ou dans un ouvrage plat, travailler une augmentation au crochet en maille serrée est ultra facile.

 

Où piquer pour une augmentation en mailles serrées au crochet ? Dans la même maille que la première.

 

ou piquer pour faire une augmentation au crochet ?

 

Comment procéder ? De la même manière que pour une maille serrée : passer le crochet dans la maille, récupérer le fil et le ramener de l’autre côté. Faire un jeté et passer ce fil dans les deux boucles de la maille serrée. Serrer le tout. Voilà !

 

Les débutants auront peut-être du mal à « lire » une augmentation en mailles serrées dans leur ouvrage, alors voici une photo qui t’aidera certainement !

 

apparence augmentation mailles serrées

 

 

Augmentation au crochet avec des brides

 

De la même manière, augmenter le nombre de mailles en brides dans n’importe quel projet est très simple. La seule différence, c’est que la bride se travaille en deux fois.

 

Où piquer pour une augmentation en brides au crochet ? Dans la même maille que la bride à augmenter.

Comment procéder ? Faire un jeté, passer le crochet dans la maille, ramener le fil en repassant dans la maille. Faire un nouveau jeté, passer le fil dans les premières boucles. Procéder au dernier jeté puis passer le fil dans les deux dernières boucles. Et voilà !

 

étape 1 augmentation bride

étape 2 augmentation bride projet rond

Étape 3 augmentation bride amigurumi` étape 4 augmentation brides amigurumis

 

 

Entraîne-toi sans te juger. Avant de savoir faire quelque chose, il faut se tromper, c’est le chemin naturel de l’apprentissage ! Si tu recommences avec patience, tu y arriveras et tu n’auras plus aucune limite pour crocheter les projets qui te font de l’œil ! Ce qui est bien avec le crochet, c’est qu’on a tous et toutes un apprentissage différent et du coup on en apprend toujours plus sur les techniques d’autres personnes.

 

C’est ce qui m’est arrivé 3 jours avant la publication de l’article que tu es en train de lire.

 

Le truc de crocheteur pro : l’augmentation invisible

 

Avant, mes augmentations, je les faisais dans les deux brins, comme toute autre maille. Oui, parfois quand j’utilise un fil plus rigide, cela peut faire des petits espaces. Cela ne m’a jamais posé problème mais j’ai découvert une technique qui allait encore améliorer l’aspect de mes amigurumis.

 

J’ai nommé l’augmentation invisible !

 

apparence augmentation invisible

 

3 types d'augmentation de mailles serrées

 

 

Utilisable dans tous les points, elle est révolutionnaire ! Au lieu de crocheter les deux brins de la maille et « d’agrandir » celle-ci, j’ai appris qu’il était plus judicieux de crocheter une maille sur le brin avant ou arrière seulement, puis la deuxième maille – l’augmentation, donc- sur les deux brins. J’ai essayé, et franchement, c’est top et ultra efficace !

 

étape 1 augmentation invisible

 

augmentation invisible crochet

 

Tu connaissais l’augmentation invisible, toi ? Est-ce qu’elle t’aide à améliorer l’esthétique de tes travaux ?

 

J’espère que cet article t’aidera à comprendre l’augmentation au crochet, quels que soient le projet, la forme ou le fil utilisé. Je serais heureuse de pouvoir échanger avec toi sur le sujet sur mes réseaux sociaux, pense à venir me suivre sur Facebook et Instagram. Et à bientôt dans un nouvel article !

 

Bien entendu, tu peux toujours télécharger ton ebook gratuit, j’y détaille d’autres techniques en photos dans les annexes 😉

Crocheteuse depuis 2014, Caroline aime surtout faire des amigurumis. Elle mélange cette passion avec d'autres, comme les jeux vidéos et la pop-culture.

4 Comments

  • Bernadette

    Bonjour,
    je viens de découvrir votre blog, et vos explications sont très claires.
    Je me mets au crochet été tout m’ avait l’air bien compliqué,entre les augmentations,diminutions, etc…
    Tout cela devient plus clair avec vos explications.
    Merci beaucoup.

    • Caroline

      Bonjour Bernadette,

      Merci beaucoup pour votre visite et vos gentils mots ! Je suis ravie si mes articles ont pu vous aider dans votre initiation au crochet, la technique n’est pas toujours simple mais mon but est atteint si elle devient plus claire avec mes explications 🙂 Merci beaucoup et au plaisir de vous lire de nouveau !
      Caroline

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *